Site officiel de la mairie de Gluiras

  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras
  • Site officiel de la mairie de Gluiras

Accueil du site > Pages Annexes > Repression et persistance de la foi réformée

Repression et persistance de la foi réformée

Durant le règne de Louis XIV, Gluiras, qui compte 516 habitants en 1689, subit une persécution croissante jusqu’à la Révocation de l’Edit de Nantes. (...)

De 1669 à 1683, à chaque tentative de remettre en cause l’exercice de la "Religion Prétendue Réformée", Gluiras est classé dans les "Eglises maintenues". (...)

Mais en 1685, après l’édit de Fontainebleau, il n’y a plus de protestants. Gluiras, comme tout le royaume se partage entre Anciens Catholiques et Nouveaux Convertis. Provocation ? la clé de voûte du porche de l’église porte la date de 1685. Les évènements vont démentir l’optimisme de Versailles. Ces textes sont extraits de l’ouvrage "Pays d’Ardèche : les Boutières" (Edition Mémoire d’Ardèche et Temps Présent - 2003)



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP